Vos écrits
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Un jour, un poème, un auteur

Aller en bas

Un jour, un poème, un auteur Empty Un jour, un poème, un auteur

Message  lol47 le Sam 2 Mai 2020 - 8:33

Nazım Hikmet

Un jour, un poème, un auteur 200502104156101277

Peut-être que moi

Peut-être que moi

de ce jour

bien plus avant :

me balançant pendu place du Pont

je laisserai un matin tomber mon ombre sur l’asphalte

Peut-être que moi

de ce jour

bien plus après :

une trace de barbe blanche sur ma mâchoire rasée

je serai encore vivant…

Et moi

de ce jour

bien plus après :

si je suis encore vivant,

aux coins des places vides m’adossant

aux murs.

à ceux qui comme moi à la dernière tourmente survécurent

aux vieillards

je vais jouer les soirs des fêtes

du violon…

Tout autour, d’une nuit merveilleuse

les trottoirs illuminés

et des hommes nouveaux

chantant des nouvelles chansons

les pas…

1930
Traduit du turc par Fikret Adil

Revue « Bifur, N° 8 »

Editions du Carrefour, 1931


https://fr.wikipedia.org/wiki/Nâzım_Hikmet
lol47
lol47

Nombre de messages : 1047
Age : 57
Localisation : si tu n'aimes pas ton prochain aime au moins le suivant
Date d'inscription : 07/01/2008

http://demondelol.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Un jour, un poème, un auteur Empty Re: Un jour, un poème, un auteur

Message  coline dé le Sam 2 Mai 2020 - 11:18

Très sympa! J'aime beaucoup l'idée de laisser tomber son ombre...
coline dé
coline dé

Nombre de messages : 350
Age : 20
Date d'inscription : 24/12/2019

Revenir en haut Aller en bas

Un jour, un poème, un auteur Empty Re: Un jour, un poème, un auteur

Message  danie le Dim 3 Mai 2020 - 7:03

J'aime beaucoup Nazim Hikmet, quasi inconnu en occident, qui n'a pas eu la chance comme Mandelstam d'être persécuté par les pouvoirs communistes, au contraire.
J'aime beaucoup Nazim Hikmet, et je ne connaissais pas ce poème (ni la revue Bifur). Donc grand merci.

Cette rubrique -Un jour, un poème, un auteur- est-elle régulière ?

danie

Nombre de messages : 72
Age : 70
Date d'inscription : 10/02/2020

Revenir en haut Aller en bas

Un jour, un poème, un auteur Empty Re: Un jour, un poème, un auteur

Message  Sahkti le Dim 3 Mai 2020 - 10:41

danie a écrit:Cette rubrique -Un jour, un poème, un auteur- est-elle régulière ?
Oui, mais limitée à une participation par jour et par personne, comme la rubrique "un jour, une phrase". Merci d'en tenir compte.
Sahkti
Sahkti

Nombre de messages : 31528
Age : 46
Localisation : Suisse et Belgique
Date d'inscription : 12/12/2005

Revenir en haut Aller en bas

Un jour, un poème, un auteur Empty Re: Un jour, un poème, un auteur

Message  danie le Dim 3 Mai 2020 - 11:39

Merci, je compte y participer, de temps à autre.

danie

Nombre de messages : 72
Age : 70
Date d'inscription : 10/02/2020

Revenir en haut Aller en bas

Un jour, un poème, un auteur Empty Re: Un jour, un poème, un auteur

Message  lol47 le Dim 3 Mai 2020 - 18:23

danie a écrit:J'aime beaucoup Nazim Hikmet, quasi inconnu en occident, qui n'a pas eu la chance comme Mandelstam d'être persécuté par les pouvoirs communistes, au contraire.
J'aime beaucoup Nazim Hikmet, et je ne connaissais pas ce poème (ni la revue Bifur). Donc grand merci.

Cette rubrique -Un jour, un poème, un auteur- est-elle régulière ?

Non, c'était une très ancienne revue surréaliste des années 30. Par l'intermédiaire de quelqu'un j'ai pu avoir ce texte, sinon je ne l'aurais jamais trouvé. Pièces de collection !

Poésie yiddish


Avrom Sutzkever (1913 – 2010) /
Un jour, un poème, un auteur 200503083232544962


Les gazelles de Yamsuf


S’obstine le soleil couchant, astre tenace,

Demeurer à Yamsuf, quand surgissent le soir

Vers le palais des eaux les gazelles, de grâce

Et de rose innocent, pour apaiser leur soif.



De leurs ombres de soie se défont sur la rive

Et lèchent à Yamsuf des anneaux de fraîcheur.

Longs visages de violons. Il leur arrive

D’épouser le silence en noces de douceur.



A la fin elles fuient. Des taches roses sèchent

Dans le sable, un regret qui survit au reflux

Suit les gazelles du couchant, celles qui lèchent

Le silence de ceux qui déjà ne sont plus.





Traduit du yiddish par Charles Dobzynski,

in « Anthologie de la poésie yiddish, Le miroir d’un peuple »,

Éditions Gallimard, 2000.
lol47
lol47

Nombre de messages : 1047
Age : 57
Localisation : si tu n'aimes pas ton prochain aime au moins le suivant
Date d'inscription : 07/01/2008

http://demondelol.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Un jour, un poème, un auteur Empty Re: Un jour, un poème, un auteur

Message  lol47 le Lun 4 Mai 2020 - 18:48

Tristan Tzara

(1896-1963)

Un jour, un poème, un auteur 200504085844602251

DIMANCHE

Le vent pleure dans les cheminées avec tout le désespoir d’un orphelinat
Viens près de moi comme une barque dans les roseaux
Étale tes paroles comme les draps des lits blancs de l’infirmerie
Parce que là-bas on peut pleurer tranquillement et que ça s ent les
coings et le sapin.
Parle-moi de pays lointains
De gens étranges
De l’île aux perroquets
Mon âme est gaie et étonnée
Comme un ami qui vient de rentrer de l’hôpital.
Dans ta voix il y a des femmes vieilles et bonnes
Ton bras court sur ma poitrine comme un ruisseau
J’aime les animaux domestiques
Dans la ménagerie de ton âme.
Sur le pont un homme se penche, siffle vers l’eau ne pensant à rien
Chez nous il fait chaud, il y a de la joie comme lorsque à la bergerie
naissent les agneaux
Ton histoire s’endort ainsi qu’un enfant qui berce un éléphant de laine
Chez nous tout est calme comme lorsque les chevaux boivent à la
fontaine.
En longues files passent dans la rue les internes du pensionnat
Et dans chaque regard il y a une maison paternelle
Avec une bonne table et des soeurs cadettes
Avec des pots de fleurs à la fenêtre.
Quand le soir tombe le froid glisse dans les couloirs
Comme un serpent très long traînant sa queue sur les dalles
Le lac est cousu de fil blanc
Les noyés remontent à la surface — les canards s’en éloignent.
Chez les voisins le père embrasse sa fille indifférent.
Il lui fait la morale quand elle s’en va
Le lac s’est refermé comme derrière une fille les portes du couvent
16
Le glouglou de la suicidée a fait peur — les grenouilles se sont tues un
moment.
Je m’en vais rencontrer un poète triste et sans talent.


Poésies complètes, Flammarion. 2011
lol47
lol47

Nombre de messages : 1047
Age : 57
Localisation : si tu n'aimes pas ton prochain aime au moins le suivant
Date d'inscription : 07/01/2008

http://demondelol.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Un jour, un poème, un auteur Empty Re: Un jour, un poème, un auteur

Message  danie le Mar 5 Mai 2020 - 6:49

Magnifique, encore une fois merci

danie

Nombre de messages : 72
Age : 70
Date d'inscription : 10/02/2020

Revenir en haut Aller en bas

Un jour, un poème, un auteur Empty Re: Un jour, un poème, un auteur

Message  lol47 le Mar 5 Mai 2020 - 14:46

Joë Bousquet
(1897-1950)

Un jour, un poème, un auteur 200505045524650350

L’hirondelle blanche


IL ne fait pas nuit sur la terre ; l’obscurité rôde, elle erre autour du noir.

Et je sais des ténèbres si absolues que toute forme y promène une lueur

et y devient le pressentiment, peut-être l’aurore d’un regard.

Ces ténèbres sont en nous. Une dévorante obscurité nous habite.

Les froids du pôle sont plus près de moi que ce puant enfer

où je ne pourrais pas me respirer moi-même.

Aucune sonde ne mesurera ces épaisseurs : parce que mon apparence est dans un espace

et mes entrailles dans un autre ; je l’ignore parce que mes yeux, ni ma voix, ni le voir, ni l’entendre

ne sont dans l’un ni l’autre.

Il fait jour ton regard exilé de ta face

Ne trouve pas tes yeux en s’entourant de toi

Mais un double miroir clos sur un autre espace

Dont l’astre le plus haut s’est éteint dans ta voix.

Sur un corps qui s’argente au croissant des marées

Le jour mûrit l’oubli d’un pôle immaculé

Et mouille à tes longs cils une étoile expirée

De l’arc-en-ciel qu’il draine aux racines des blés.

Les jours que leur odeur endort sous tes flancs roses

Se cueillent dans tes yeux qui s’ouvrent sans te voir

Et leur aile de soie enroule à ta nuit close

La terre où toute nuit n’est que l’ouvre d’un soir.

L’ombre cache un passeur d’absences embaumées

Elle perd sur tes mains le jour qui fut tes yeux

Et comme au creux d’un lis sa blancheur consumée

Abîme au fil des soirs un ciel trop grand pour eux.

Il fait noir en moi, mais je ne suis pas cette ténèbre bien qu’assez lourd

pour y sombrer un jour.

Cette nuit est : on dirait qu’elle a fait mes yeux d’aujourd’hui et me ferme à ce qu’ils voient.

Couleurs bleutées de ce que je ne vois qu’avec ma profondeur,

rouges que m’éclaire mon sang, noir que voit mon cœur...

Nuit du ciel, pauvre ombre éclose, tu n’es la nuit que pour mes cils.

Bien peu de cendre a fait ce bouquet de paupières

Et qui n’est cette cendre et ce monde effacé

Quand ses poings de dormeur portent toute la terre

Où l’amour ni la nuit n’ont jamais commencé.



Extrait de "Sème-Chemins", 1968, oeuvre posthume.
lol47
lol47

Nombre de messages : 1047
Age : 57
Localisation : si tu n'aimes pas ton prochain aime au moins le suivant
Date d'inscription : 07/01/2008

http://demondelol.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Un jour, un poème, un auteur Empty Re: Un jour, un poème, un auteur

Message  danie le Mar 5 Mai 2020 - 18:21

tu nous gâtes !
j'avais l'habitude de consulter chaque jour la page Beauty will Save the World : https://schabrieres.wordpress.com/
aujourd'hui : Alain Marc – Avec ce virus rendu planétaire •mai 5, 2020 •

danie

Nombre de messages : 72
Age : 70
Date d'inscription : 10/02/2020

Revenir en haut Aller en bas

Un jour, un poème, un auteur Empty Re: Un jour, un poème, un auteur

Message  Pussicat le Sam 9 Mai 2020 - 18:51

Derrière la lune, il y a la nuit.

Je prends ta main, il est temps encore

Je te parle de

tout ce qui

est devant :

Des toits bleus, des luisances

sous la pluie qui peut

vieillir et disparaître. De notre ville, et d’un futur voyage.

Tandis que mon étonnement ne faiblit pas

de mêler tes doigts à ma vie

tout doucement s’avance

derrière nous

un noir plus obscur que la nuit. Nous le savons.

La minute en est de saveur plus douce.

↢↣↞↠◈↞↠↢↣⇋⇌↢↣↞↠◈↞↠↢↣⇋⇌↢↣↞↠

MARIE-CLAIRE BANCQUART
In Entre marge et présence, éd. Les Ecrits du Nord, 2009
https://www.editionshenry.com/
Pussicat
Pussicat

Nombre de messages : 4825
Age : 53
Localisation : France
Date d'inscription : 17/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Un jour, un poème, un auteur Empty Re: Un jour, un poème, un auteur

Message  So-Back le Mer 13 Mai 2020 - 8:34

poésie de la pluie
au faîte de l'épicéa
foret de l'âme
vert sans fioriture
nature atavique
mots libérés
du carcan arbitraire

temps qui agonise
le jour se lève
l'impression subtile
de la bruyère
nageant dans l'opulence
il pleut au ralenti
des gouttes salutaires

larmes de vie
que sont devenues
les âmes
la langueur estivale
l'odeur passagère
du bolet flamboyant
sous la mousse

So-Back, merci d'indiquer sous le texte les références (auteur, recueil, etc). Si il s'agit d'un de vos textes, il n'a pas sa place dans ce fil, dédié aux poètes que les Véliens font découvrir aux autres.
So-Back
So-Back

Nombre de messages : 3349
Age : 97
Date d'inscription : 04/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Un jour, un poème, un auteur Empty LES QUATRE TEMPS CARDINAUX (René Daumal)

Message  danie le Sam 23 Mai 2020 - 7:14



La poule noire de la nuit
vient encore de pondre une aurore.
Salut le blanc, salut le jaune,
Salut, germe qu’on ne voit pas.

Seigneur midi, roi d’un instant,
au haut du jour frappe le gong.
Salut à l’œil, salut aux dents,
Salut au masque dévorant, toujours !

Sur les coussins de l’horizon,
le fruit rouge du souvenir.
Salut soleil qui sait mourir
Salut, brûleur de nos souillures.

Mais en silence je salue la grande Minuit,
Celle qui veille quand les trois s’agitent.
Fermant les yeux je la vois sans rien voir par-delà les ténèbres
Fermant l’oreille j’entends son pas qui ne s’éloigne pas.

danie

Nombre de messages : 72
Age : 70
Date d'inscription : 10/02/2020

Revenir en haut Aller en bas

Un jour, un poème, un auteur Empty Re: Un jour, un poème, un auteur

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum