Vos écrits
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-50%
Le deal à ne pas rater :
Nouvel Echo Dot (4e génération), Enceinte connectée avec Alexa
29.99 € 59.99 €
Voir le deal

Agonie du désir

Aller en bas

Agonie du désir Empty Agonie du désir

Message  Hellian le Mar 10 Mar 2009 - 18:38

Agonie du désir

Mon amie de lumière aux yeux d'algue profonde,
Ma femme porcelaine au sexe de soleil,
les chants de déraison sont aux nôtres pareils
lorsque sur nos serments notre demain se fonde.

Nos aubes sont souillées d'infertiles promesses,
nos pages d'horizon d'inaccessibles ports.
Quand la serpe du temps m'ampute de ton corps
Du silence de toi mon aujourd'hui se blesse.

Je m'habille en lambeaux de tes rares passages
rêvant de cet azur qui porterait présage
De tes seins de ta bouche à la mienne prêtés.

Au lit de mes désirs meurt celui de ton âme
À mon âme enlacée quand notre chair prend flamme
Et nous revêt tous deux d'un peu d'éternité.
Hellian
Hellian

Nombre de messages : 1858
Age : 70
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 14/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Agonie du désir Empty Re: Agonie du désir

Message  Invité le Mar 10 Mar 2009 - 18:47

Un sonnet avec beaucoup d'allure ! Vous maîtrisez à merveille cette forme... J'ai particulièrement aimé les deux tercets.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Agonie du désir Empty Re: Agonie du désir

Message  Soliflore le Mar 10 Mar 2009 - 20:51

Dans cette forme classique s'épanouissent à merveille la flamme du désir et la mélancolie.

Mis à part "mon aujourd'hui" que je ne trouve pas des plus heureux, ce sonnet est vraiment très beau.

Félicitations, Héllian!

Mon bon souvenir
Soliflore
Soliflore

Nombre de messages : 380
Age : 68
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Agonie du désir Empty Re: Agonie du désir

Message  Invité le Mar 10 Mar 2009 - 21:27

Moi, c'est la "femme de porcelaine au sexe de soleil" qui m'a arrêtée parce que je trouve que la proximité, d'une part de la froideur de la "porcelaine", et d'autre part de la chaleur de "sexe" et "soleil" est gênante ; je me doute bien que l'effet est volontaire et peut-être que j'aurais mieux réagi s'il ne s'était pas agi de porcelaine, dont je n'aime ni le son du mot ni la sensation qu'évoque pour moi la matière.

Sinon, c'est un beau poème oui, beaucoup d'élégance classique.
J'aime beaucoup ceci :

Quand la serpe du temps m'ampute de ton corps

et le premier tercet.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Agonie du désir Empty Re: Agonie du désir

Message  Invité le Jeu 12 Mar 2009 - 0:57

J'aime le premier quatrain, son troisième vers qui présente des excuses pour les deux premiers. C'est vraiment très bien.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Agonie du désir Empty Re: Agonie du désir

Message  Sahkti le Ven 13 Mar 2009 - 15:22

Même réserve que Soliflore pour mon aujourd'hui, sinon, j'ai trouvé que cette allure classique et élégante apportait beaucoup au propos, lui donnant de la force et aussi, quelque part, de la dignité.
Le rythme, bien maîtrisé, sonne agréablement à l'oreille.
Sahkti
Sahkti

Nombre de messages : 31533
Age : 46
Localisation : Suisse et Belgique
Date d'inscription : 12/12/2005

Revenir en haut Aller en bas

Agonie du désir Empty Re: Agonie du désir

Message  Hellian le Ven 13 Mar 2009 - 16:31

un mot par rapport à « mon aujourd'hui »qui semble avoir gêné certaines lectrices :

Vous aurez probablement remarqué que placé dans le quatrième vers du deuxième quatrain, il fait écho à « notre demain » du quatrième vers du premier quatrain:

.«.. Notre demain se fonde»
«... Mon aujourd'hui se blesse»

Le dernier vers du troisième tercet faisant quant à lui référence à « un peu d'éternité »

Le mot « quotidien » était d'abord passé sous la plume, j'ai préféré « aujourd'hui », précisément pour cette construction.
Hellian
Hellian

Nombre de messages : 1858
Age : 70
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 14/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Agonie du désir Empty Re: Agonie du désir

Message  mitsouko le Sam 14 Mar 2009 - 17:06

le dernier tercet souffre d'images trop convenues
e ternit un peu le reste, de facture classique
mais l'élégance vous va si bien

heureux de te savoir ici
mitsouko
mitsouko

Nombre de messages : 560
Age : 60
Localisation : Paris
Date d'inscription : 08/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Agonie du désir Empty Re: Agonie du désir

Message  Gabriel le Mar 16 Aoû 2011 - 12:28

Emouvant. Etant de plein pied dans le sujet, La deuxième strophe m'a particulièrement remué le dedans et l'humidité du bord des yeux. à bientôt.
Gabriel
Gabriel

Nombre de messages : 28
Age : 47
Date d'inscription : 21/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Agonie du désir Empty Re: Agonie du désir

Message  François T le Mar 16 Aoû 2011 - 14:17

Le titre du message si j'avais eu à l'inventer
eut été :
C'est trop beau!
C'est trop car la critique elle-même est désarçonnée,
On en est réduit à ces "réponses" négligeables:
"J'ai beaucoup aimé" ou plus riche encore "J"aime!".
A moins de détester par principe luxe calme et volupté
Comment critiquer ce travail d'orfèvre?
Comment vouloir détruire cet agencement de mots rares
De sentiments noblement exprimés
Sans jamais donner prise à la malignité d'un jaloux ou d'un envieux.
François T
François T

Nombre de messages : 147
Age : 92
Date d'inscription : 13/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Agonie du désir Empty Re: Agonie du désir

Message  François T le Mar 16 Aoû 2011 - 14:25

Puisqu'il en a été question plus haut je pense que si j'avais eu à écrire ce passage j'aurais utilisé un peu le vieux français ou la tournure normande:
notre endemain et mon jour d'hui. Mais ça n'aurait pas plu à tout le monde.
François T
François T

Nombre de messages : 147
Age : 92
Date d'inscription : 13/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Agonie du désir Empty Re: Agonie du désir

Message  Rimbaudelaire le Mar 16 Aoû 2011 - 17:47

Hellian a écrit:Agonie du désir

Mon amie de lumière aux yeux d'algue profonde,
Ma femme porcelaine au sexe de soleil,
les chants de déraison sont aux nôtres pareils
lorsque sur nos serments notre demain se fonde.

Nos aubes sont souillées d'infertiles promesses,
nos pages d'horizon d'inaccessibles ports.
Quand la serpe du temps m'ampute de ton corps
Du silence de toi mon aujourd'hui se blesse.

Je m'habille en lambeaux de tes rares passages
rêvant de cet azur qui porterait présage
De tes seins de ta bouche à la mienne prêtés.

Au lit de mes désirs meurt celui de ton âme
À mon âme enlacée quand notre chair prend flamme
Et nous revêt tous deux d'un peu d'éternité.


J'aime énormément, c'est vraiment un très beau poème. Il y a quand même deux passages que je n'ai pas aimés (en rouge) car trop faciles, trop communs.
Rimbaudelaire
Rimbaudelaire

Nombre de messages : 109
Age : 46
Localisation : Aix-en-Provence
Date d'inscription : 21/02/2008

http://www.flammesvives.com/index.php?page=shop.product_details&

Revenir en haut Aller en bas

Agonie du désir Empty Re: Agonie du désir

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum