Vos écrits
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -13%
Bon plan E-carte cadeau Fnac & Darty : 150€ ...
Voir le deal
130 €

Joie pénitentiaire

Aller en bas

Joie pénitentiaire  Empty Joie pénitentiaire

Message  Anachrona le Ven 12 Aoû 2011 - 17:27

Quelque part, sous une pluie diluvienne,
Un homme en attend un autre



La frustration revêt l’acier
L’estomac peureux
Se met en boule
Les rides s’aiguisent ;
Le front tranche

Le ciel est de circonstance ; les buissons transpirent
Et la sueur coule dans les tranchées creusées par la vieillesse
La paume effleure la lame ; l’épiderme saigne
Dévoré par l'obscurité
Je patiente ta venue

Ce soir, le bitume voit rouge

Tu ne voudras
Sûrement pas
De mon poignard

Et moi,
Voulais-je du tien ?

*

Cette nuit,
Dans cette cellule,
Condamné par des bijoux
Je purge ma peine

Tu es là,
Bienséant,
Ton sourire réconforte

« Je ne suis plus libre, mais je gagne une amitié »
Pensais-je -à tort -

Une cigarette m'est tendue ; je l'accepte
Pour la prochaine offre, je n'aurai pas le choix
« Mais cela, je ne le savais pas encore...»
Le sommeil désire ; alors, je cède

Soudain,
Mes paupières s’écartent violemment
Ce ne sont pas les seules
J'aboie, je pleure
La honte pénètre puis ressort
Plusieurs fois, plusieurs fois
Et finit par rester

Pour toujours

Les gardiens sont sourds

Je souhaite oublier, mais je n’y parviens pas. Je n’en parle pas. Mais parfois, je larmoie ; seul, car personne ne sait. Ce soir-là, je t’ai donné mon sang ;

Aujourd’hui, je suis venu le reprendre.

*



Les pneus crissent ; le goudron crie
La lumière divorce des phares
Impatiente, la lune retient son souffle
La clé se retire ; le moteur cesse de jouir
Un pied se pose
Un corps sort de la voiture
Opinel dans la main droite ; je m'approche
Par derrière !

Ma haine épouse le métal
Ses poumons percés par la rage ?!
Je souris ;
Ce ne sont pas les seuls
Son œil implore l'aide d'un Seigneur
Mais la pluie rejette sa requête

Une coulée vermeille sombre dans le caniveau

Anachrona

Nombre de messages : 92
Age : 27
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 09/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Joie pénitentiaire  Empty Re: Joie pénitentiaire

Message  Invité le Sam 13 Aoû 2011 - 18:55

C'est carrément un polar, ce poème ! Et ce n'est pas courant. Ce n'est d'ailleurs pas le seul mérite de ce texte qui recèle quelques belles images. En revanche, je trouve le rythme un peu incertain.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Joie pénitentiaire  Empty Re: Joie pénitentiaire

Message  Artnow le Sam 13 Aoû 2011 - 21:42

Bcp aimé.

Le texte aurait peut-être pu finir juste avant la dernière partie par:

« Aujourd’hui, je suis venu le reprendre. »

Il m'a semblé que la dernière partie n'était pas forcément nécessaire (pas un +) et bien qu'elle soit prenante et justifiée. Le texte finissait bien à cet endroit; ensuite j'ai eu l'impression d'un rajout et la lecture / le rythme n'était plus celui du début. C'est un choix, soit faire la fin soit vous laissez le lecteur se l'imaginer. Il n'y a pas forcément de formule meilleure que l'autre mais il me semble possible dans ce texte d'arrêter + tôt et de belle manière.

Sinon, la 1ere partie m'a semblé la + réussie (écriture / rythme / expressions / impressions) et des passages / associations assez excellents (pour moi) et dans l'ensemble j'ai accroché.

(il est vrai que ce n'est pas fréquent les poetic-polars, j'en ai déjà écrit un, et ce n'était pas le bitume qui voyait rouge mais son écharpe qui gisait rouge, ..!?)
Artnow
Artnow

Nombre de messages : 286
Age : 43
Date d'inscription : 12/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Joie pénitentiaire  Empty Re: Joie pénitentiaire

Message  Anachrona le Mar 16 Aoû 2011 - 19:41



C'est carrément un polar, ce poème ! Et ce n'est pas courant. Ce n'est d'ailleurs pas le seul mérite de ce texte qui recèle quelques belles images. En revanche, je trouve le rythme un peu incertain.

Effectivement, la temporalité du récit peut poser problème: présent-flashback-présent / ce n'est peut-être pas judicieux sur le plan du rythme.


Il m'a semblé que la dernière partie n'était pas forcément nécessaire (pas un +) et bien qu'elle soit prenante et justifiée. Le texte finissait bien à cet endroit; ensuite j'ai eu l'impression d'un rajout et la lecture / le rythme n'était plus celui du début. C'est un choix, soit faire la fin soit vous laissez le lecteur se l'imaginer. Il n'y a pas forcément de formule meilleure que l'autre mais il me semble possible dans ce texte d'arrêter + tôt et de belle manière.

C'est vrai qu'après relecture, votre suggestion est intéréssante. Mais comme vous le dîtes, c'est une affaire de point de vue ; ça peut varier au réveil ! ;-)



Merci pour votre lecture, et vos commentaires.

Anachrona

Nombre de messages : 92
Age : 27
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 09/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Joie pénitentiaire  Empty Re: Joie pénitentiaire

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum