Vos écrits
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-47%
Le deal à ne pas rater :
Trottinette électrique Mi Electric Scooter Essential de Xiaomi
240 € 450 €
Voir le deal

A la vie, à la mort

Aller en bas

A la vie, à la mort Empty A la vie, à la mort

Message  Invité le Mer 17 Aoû 2011 - 18:45

On vit, on va vite et s’active et s’échine
Et s’irrite et s’enivre et puis s’invective
Et se délite et se déchire et dérive
Et ressurgit et bondit ou se confine

Et puis un jour plus rien

La mort qui rôde implacable a dit me voilà
Alors ceux qui restent se figent et frissonnent
Incrédules ils sont là perdus et s’étonnent
Pris de vertige ils veulent un sens à tout cela

Et puis la vie revient

Mais le regard est plus doux le pas plus serein
On aime à voir derrière les apparences
Chercher sinon un sens, des choses l’essence
Et vouloir à la fin dire tout n’est pas vain


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

A la vie, à la mort Empty Re: A la vie, à la mort

Message  Arielle le Jeu 18 Aoû 2011 - 8:36

Un texte qui nous a échappé et file vers les fonds sans commentaires ? Quel dommage !

Bon résumé d'une vie fourmillante dans son premier quatrain, j'aurais tout de même mis la pédale douce sur les "et"
Une petite dizaine en quatre lignes, c'est beaucoup (trop ?) Varier peut être un peu la construction tout en gardant l'accumulation de verbes qui dit bien la frénésie avant que tout s'arrête.
Le changement de rythme est bien vu dans les strophes suivantes.

"Et vouloir à la fin dire tout n’est pas vain" C'est bien là qu'est le problème, dans cette question sous-tendue derrière les apparences de la sérénité.

Arielle

Nombre de messages : 5605
Age : 74
Localisation : sous le soleil breton
Date d'inscription : 02/01/2008

http://perso.orange.fr/poesie.herbierdesmots/

Revenir en haut Aller en bas

A la vie, à la mort Empty Re: A la vie, à la mort

Message  Invité le Ven 19 Aoû 2011 - 8:51

Un texte court que j'ai apprécié. Belle réflexion, mais beaucoup trop de et qui -au lieu de lier- cassent la fluidité. (si la fluidité est cassable ! *rire*)

Dommage qu'il soit si peu commenté en effet...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

A la vie, à la mort Empty Re: A la vie, à la mort

Message  Invité le Ven 19 Aoû 2011 - 8:54

Et j'oublie : j'aime le "on" en poésie !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

A la vie, à la mort Empty Re: A la vie, à la mort

Message  Invité le Ven 19 Aoû 2011 - 13:19

Moi, ça me va ces et, cette frénétique accumulation, ce choix de verbes en "i" qui traduisent bien une sensation d'inutilité, de dérisoire
" et puis un jour plus rien".
J'aime cette rupture, et l'ensemble me parle bien.
Au plaisir de te lire de nouveau, Condremon.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

A la vie, à la mort Empty Re: A la vie, à la mort

Message  echalot-lover le Ven 19 Aoû 2011 - 13:53

Le style semble s'aligner sur le fond dans la première strophe mais ensuite ce parti pris s'estompe. C'est dommage car il ne se passe rien après cette course, ni essoufflement, ni infarctus.
echalot-lover
echalot-lover

Nombre de messages : 157
Age : 64
Localisation : Chaville
Date d'inscription : 14/02/2010

http://www.echalot-lover.com

Revenir en haut Aller en bas

A la vie, à la mort Empty Re: A la vie, à la mort

Message  Polixène le Sam 20 Aoû 2011 - 15:34

De belles qualités rythmiques, ce poème, du peps, et une façon bien personnelle de traiter un sujet...éternel.

Ce qui m'a gênée (un peu) , c'est le vers "la mort qui rôde implacable a dit me voilà" pour deux raisons:
*c'est tellement rebattu comme image !
*l'introduction de l'oral, et de la première personne, comme ça, tout de go, détone à mes oreilles :dans la première partie du même vers, la mort est comparée à un animal féroce et dans la seconde partie la voici personnifiée, prenant la parole le plus naturellement du monde, presque gentiment .

Mais ce n'est peut-être que ma perception, et l'on ne peut pas considérer que c'est "un défaut".
Je ne crois pas t'avoir souhaité la bienvenue sur ce forum, c'est fait ! En espérant te lire souvent.


Polixène
Polixène

Nombre de messages : 3203
Age : 58
Localisation : Dans un pli du temps
Date d'inscription : 23/02/2010

http://polixenne.over-blog.net

Revenir en haut Aller en bas

A la vie, à la mort Empty Re: A la vie, à la mort

Message  Invité le Sam 20 Aoû 2011 - 20:02


Merci pour tous ces commentaires et ces mots de bienvenue. J’ai déjà lu quelques-uns de vos textes, je vais m’essayer moi aussi à l’exercice du commentaire, j’espère avec autant de tact et sincérité que j’ai perçu dans vos messages.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

A la vie, à la mort Empty Re: A la vie, à la mort

Message  Marine le Sam 20 Aoû 2011 - 23:06

Tout a été dit et je rejoins les avis précédents, avec une petite appréciation pour le "ou" à la fin de la première strophe qui je trouve fait une bonne transition : un bon rythme dans "figent", "frissonnent", "perdus", s'étonnent", l'association marche très très bien je trouve au niveau du sens et des sonorités, on voit bien ces gens statufiés, puis hagards, essayant d'aborder la complexité de l'existence.

Sur le contenu, oui, la réflexion est intéressante :
Le désir éternel de donner un sens à la vie pour combattre son absurdité, ça me fait penser à Camus, à la Peste ; le thème m'intéresse. Je trouve qu'il est nécessaire de se donner un but, par son oeuvre, par l'art, par la religion, par n'importe quoi.
Marine.
Marine
Marine

Nombre de messages : 1030
Age : 25
Date d'inscription : 30/07/2011

https://www.facebook.com/#!/groups/137962346214700/

Revenir en haut Aller en bas

A la vie, à la mort Empty Re: A la vie, à la mort

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum