Vos écrits
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Lucifuge

Aller en bas

Lucifuge Empty Lucifuge

Message  Lucie Fuge le Jeu 18 Aoû 2011 - 9:22

Avec les mots, l'on peut …

Arracher des promesses dans l'anarchie du doute
Ecorcher la caresse des mots qu'on a offerts
Poignarder des espoirs quand le coeur les écoute
Eviscérer l'amour, saignante anti-matière

Mutiler un regard qui se donne en partage
Scarifier l'innocence du coeur qui reprend vie
Saigner à blanc cet autre avant le lessivage
Violer les serments fous avoués dans un cri

Traumatiser l'envie des peaux qui se désirent
Pourfendre un ami quand il est trop aimable
Mordre à la jugulaire comme un triste vampire
Brûler les crucifix dans des feux insondables

Pleurer sur les je t'aime écrits sur une ardoise
Griffer jusqu'aux racines pour tuer tout espoir
Désherber à l'acide une âme qui se reboise
Piétiner sans vergogne le mégot du vouloir

Cracher comme un serpent le venin du refus
Hurler qu'on aime encore comme on fait une obole
Vomir d'apitoiement quand l'autre ne pleure plus
Enterrer pour toujours son coeur en hyperbole

Je veux sortir du puits qui me sert de refuge
L'humidité m'ennuie, je ne suis lucifuge .
Lucie Fuge
Lucie Fuge

Nombre de messages : 18
Age : 48
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 21/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Lucifuge Empty Re: Lucifuge

Message  Arielle le Ven 19 Aoû 2011 - 8:18

Pas trop apprécié cette accumulation d'oxymores qui tourne un peu au procédé et devient vite lassante.
Ecorcher la caresse
Eviscérer l'amour
Scarifier l'innocence...

des images puissantes mais trop répétitives à mon goût, elles auraient plus de poids en étant un peu plus rares.

saignante anti-matière et Saigner à blanc me semblent un peu trop proches à trois lignes d'intervalle.

La rage et la fureur qui s'expriment tout au long du poème me paraissent en désaccord avec le dernier vers qui parle d'ennui. L'auteur semble nous dire qu'en fait il ne croit pas à la puissance de ses propres mots, mais peut-être n'ai-je rien compris.

Arielle

Nombre de messages : 5605
Age : 74
Localisation : sous le soleil breton
Date d'inscription : 02/01/2008

http://perso.orange.fr/poesie.herbierdesmots/

Revenir en haut Aller en bas

Lucifuge Empty Re: Lucifuge

Message  Hellian le Dim 21 Aoû 2011 - 10:48

À, comme c'est difficile de manier les images.

On peut avoir tout un lot de belles et riches métaphores. Cela ne suffit pas. Il faut ensuite se faire économe, les offrir avec une certaine parcimonie. À défaut, tout se bouscule, s'entrechoquent et se brisent. C'est un peu le cas, ici.

Cela dit, votre texte n'est pas dénué d'une certaine force qui empreinte à cette violence suintante à chaque vers. Si je pouvais me permettre un conseil, je vous encouragerai volontiers à élaguer, raccourcir, je reprendrai cette comparaison selon laquelle un poème ressemble à un rosier, c'est en le taillant que vous lui donnez de la force



Ce texte, écrit au moyen d'une dictée vocale, n'a pu être corrigée en raison d'un handicap visuel de l'auteur. Il peut donc comporter certaines erreurs orthographiques ou approximations
Hellian
Hellian

Nombre de messages : 1858
Age : 70
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 14/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Lucifuge Empty Re: Lucifuge

Message  Lucie Fuge le Ven 26 Aoû 2011 - 7:21

Bonjour Arielle,

C'est vrai que mon texte regorge de maladresses, et je vous sais gré de votre regard critique .
Disons qu'à l'époque où je l'ai écrit, c'est la colère qui me l'a dicté, et qu'en ce sens, je n'ai pas usé de suffisamment de parcimonie . Difficile de le faire, quand on bouillonne à l'intérieur ...
Quant au derniers vers, c'est vrai que le verbe est mal choisi . Je voulais exprimer une grande lassitude et un désir profond de quitter le marasme du chagrin et de la désillusion .
Merci en tout cas pour votre commentaire éclairé .
Si le lecteur comprend mal, c'est que l'auteur ne s'est pas bien exprimé .
Bonne journée à vous,
Amicalement .

Bonjour Hellian,

Vous avez raison, tout comme Arielle, de souligner la pesanteur de ce texte . C'est ce que j'avais voulu exprimer, justement, mais l'habileté m'a fait défaut .
Merci beaucoup pour votre arrêt sur ma page et votre conseil plein de sagesse . Une métaphore qui me parle et que je tâcherai de garder en tête à l'avenir .
Bien à vous,
Bonne journée .
Lucie Fuge
Lucie Fuge

Nombre de messages : 18
Age : 48
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 21/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Lucifuge Empty Re: Lucifuge

Message  Invité le Ven 26 Aoû 2011 - 7:58

On ressent bien la violence qui t'animait lorsque tu as écrit. Mais sur le plan strictement littéraire, je rejoins Arielle et Hellian.
J'ai beaucoup aimé
Pleurer sur les je t'aime écrits sur une ardoise
où "ardoise" nous invite à penser " effacer" et c'est ça qui fonctionne : donner au lecteur du boulot, amorcer l'imagination et le laisser finir. C'est cette ouverture du texte qui fait le partage- et le plaisir.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Lucifuge Empty Re: Lucifuge

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum