Vos écrits
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Si tu écris un livre je suis pour…

Aller en bas

Si tu écris un livre je suis pour… Empty Si tu écris un livre je suis pour…

Message  Narbah le Lun 9 Mar 2020 - 10:56

Si tu écris un livre je suis pour…


Réponse à un ami, écrivain célèbre, qui m’a envoyé un mail contenant la phrase : “si tu écris un livre je suis pour“

Alors toi !
Tu me prends pour une midinette…
Tu es comme ma femme…tu crois aux livres ! Alors qu'il suffit de regarder autour de toi pour te rendre compte qu'il est bien difficile, presque impossible, de trouver un bon livre. Et même si on ne prend que les bons, il y en a déjà trop. Ces éditeurs et libraires sont des ânes qui vendent en majorité de la pâté pour chien. Quant à la poésie, elle existe peut-être chez les rappeurs ou dans je ne sais quelle tribu sauvage, elle existe certainement chez les belges par exemple. Mais qui le sait ? Quelle est sa place sinon dans les MJC ? Heureusement qu'il y a deux ou trois extraterrestres illuminés dans ton genre…
Tiens, je vais me fendre d'une petite diatribe du coup…
On n'écrit pas un livre espèce d'inculte : un livre c'est édité, imprimé ! On écrit un texte de loi, une histoire, un roman, une lettre, un testament, des lignes de comptabilité, des modes d'emploi, que sais-je ?
Mais pas un livre voyons !
Ces textes peuvent  éventuellement devenir livre. Ça oui. Mais moi je n'en suis pas du tout à “écrire des livres“ comme toi. Et puis quoi encore ? Aller répondre au questions-affirmations ineptes de François Busnel. Putain, comment tu fais pour ne pas lui claquer le beignet? Ta patience me sidère. Mais j'oublie toujours que tu es un extraterrestre.
Revenons à moi. J'écris des textes et c'est pour des raisons diverses ; dont beaucoup ont été alimentaires dans le passé et qui sont plutôt devenues de l'ordre de l'intime et même peut-être du thérapeutique aujourd'hui. Ou tout bêtement pour répondre au mail d'un ami, comme en ce moment, parce que cette formulation : “écrire un livre“, m'a piquée.
Écrire je sais, enfin : je peux ; être édité, je ne sais pas ; et je n'ai pas envie d'apprendre. Je suis un peu comme Madame de Sévigné : j'adore écrire mais la littérature éditée m'est totalement étrangère, sauf comme consommateur. Et ce n'est pas une pose, juste une réalité.
L'activité d'écrire ne me fait pas peur. J'aime ça : le rond jaune de la lampe qui baigne la pièce, l'état de concentration qui est comme une sorte de thérapie ; trouver un mot juste qui donne comme un petit coup de karsher dans la cervelle. Se dire “ça y est, c'est fait, j'éteins l'ordi“.
Il faut de tout pour faire un monde peut-être : des barjos comme toi, et d'autres comme moi.
Avant, il me fallait passer par la lecture du client, cette personne, parfois intelligente, mais généralement pas tellement, qui paye cher et qui à droit à tout. J'ai beaucoup appris à faire ça. Entre autre le plaisir de lâcher le truc sur le papier et de regarder ce qui se passe ; puis de tailler et de donner la forme qu'on attend de toi, celle qui fera que le chèque va être au rendez-vous. Et la prochaine commande aussi.
Savoir qu'un texte est fini, savoir le calibrer.
Mais aujourd'hui putain, je n'ai plus aucune contrainte et j'ai découvert que ce que je sais faire me donne du plaisir si je le fais gratuitement. Ce n'est pas pour me coller sur le cul celle de devoir penser que ce que j'écris va devenir un livre, qu'il y a des milliers de clients derrière, qu'il y a un producteur (enfin un éditeur) qui pense l'aspect commercial du truc.
Je sais trop ce que ça veut dire pour être assez maso pour souhaiter ça !
Dès qu'il y a un lecteur externe qui paye, c'est la merde. Voilà ce que je pense vraiment : les lecteurs sont des chieurs jamais contents et qui ne comprennent rien à rien. Mais au fond je pense qu'ils ont raison car ils s'en foutent et chacun voit midi à sa porte. Ce qu'ils aiment c'est se branler en lisant des textes pornos.
Donc, chacun sa merde, et Dieu qui n'existe pas pour tous.
Bien entendu, il y a toujours le fantasme du vrai livre en vrai papier…mais il faudrait pouvoir être directement promu écrivain sans passer par les cases galères, éditeurs, signatures, interviews, etc. La vie c'est pas un radio crochet. D'autant que gagner un radio crochet n'est aucunement une garantie de réussite.
Bon toi, le plus dur est fait. Même si tu en as toujours chié et que tu en chieras toujours. Tu as fait tout ça quand tu étais jeune et que tu étais encore puceau. Un peu comme quand tu as fait des enfants, une sorte d'inconscience… Mais moi, il me manque un bout de caractère , et ce bout de caractère c'est justement celui qui permet de devenir écrivain. Ce bout que tu as et que je n'ai pas ; pour “écrire un livre“.
Moi, jeune, je n’écrivais rien du tout. J'avais pas le temps : je lisais, je fumais des pétards, j'écourtais de la musique, j'apprenais des chansons par cœur pour brailler avec les autres, bourré, à la fin des fêtes entre amis. Je dépensais mon énergie ailleurs, à draguer des filles, à m’engueuler ou à rire avec des copains. A vivre quoi.
Mais j'aime bien t'écrire à toi car tu n'es pas un lecteur, tu es un écrivain. Et ça c'est marrant comme situation.
Bon, je crois que j'ai un peu dépassé ta dose de patience acceptable et je ne suis pas bien certain que tu m'aies lu jusqu'au bout. C'est pas très grave, je l'ai écris jusqu'au bout moi, c'est le principal !
Et pis on s'aime, c'est vrai !
Aller je t'embrasse et bonjour à Laure, alors.
Vive les textes longs qui ne servent à rien. Vive les critiques, surtout quand ils sont cons.
Ton dépistage ça dit quoi ? Moi ma voyante, je laisse tomber : elle ne voit rien du tout !
Je t'embrasse,
Narbah

PS : j'ai bien noté que si jamais je suis un jour édité, tu écriras une critique dithyrambique… et une préface. Mais rassure toi, ça n’arrivera certainement pas, à moins que je ne trouve un truc genre lampe d’Aladin. Les possibilités sont maigres.

Réponse de l'écrivain célèbre :
Putain je t'admire gamin. Comment tu fais pour écrire des textes aussi bons, aussi longs, et aussi chiants ?
Narbah
Narbah

Nombre de messages : 222
Age : 70
Date d'inscription : 04/12/2019

http://narbah.blog.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Si tu écris un livre je suis pour… Empty Re: Si tu écris un livre je suis pour…

Message  coline dé le Lun 9 Mar 2020 - 16:29

Ah oui, écrire à un écrivain qui vous dit d'écrire, pour lui dire qu'on écrit sans vouloir "écrire un livre", c'est jouissif !
Je suis pareille, aussi ambivalente, aussi allergique à toute la salade qu'il y a forcément autour, et pourtant avec une petite envie de voir des pages s'ouvrir sur mes mots...
Tu pointes ce qui coince, et on sent que tu prends ton pied.
Juste pas d'accord sur les lecteurs : d'abord, je ne crois pas qu'ils soient cons ( pas tous !) et puisje leur laisse le droit de s'approprier le livre comme ils l'entendent, d'en faire leur livre, il me semble qe l'écriture est un processus où la création est partagée entre auteur et lecteur. Le livre sans lecteur n'a pas d'existence !
coline dé
coline dé

Nombre de messages : 350
Age : 21
Date d'inscription : 24/12/2019

Revenir en haut Aller en bas

Si tu écris un livre je suis pour… Empty Re: Si tu écris un livre je suis pour…

Message  Narbah le Lun 9 Mar 2020 - 17:01

coline dé a écrit:Ah oui, écrire à un écrivain qui vous dit d'écrire, pour lui dire qu'on écrit  sans vouloir  "écrire un livre", c'est jouissif !
Je suis pareille, aussi ambivalente, aussi allergique à toute la salade qu'il y a forcément autour, et pourtant avec une  petite envie  de voir des pages s'ouvrir sur mes mots...
Tu pointes  ce qui coince, et on sent que tu prends ton pied.
Juste pas d'accord sur les lecteurs : d'abord, je ne crois pas qu'ils soient  cons ( pas tous !) et puisje leur laisse le droit  de s'approprier le livre  comme ils l'entendent, d'en faire  leur livre, il me semble qe l'écriture est un processus où la création est partagée entre auteur  et lecteur. Le livre sans lecteur n'a  pas d'existence !

Le lecteur (ou la lectrice, je ne suis pas sexiste) est toujours plus con que ce qu'on voudrait qu'il soit (c'est une protection mentale, pas une réalité) mais si il veut s'approprier un livre qui n'existe pas, bonne chance… ce n'est pas une réflexion sur ça, mais plutôt sur le besoin d'être édité. L'objet livre est-il nécessaire ? Tu m'as bien lu toi, et pas besoin de livre pour ça. Je cite Madame de Sévigné (la plus belle plume dans le cul de la littérature !!!) car c'est elle même qui avait la coquetterie de se prétendre “épistolière“ et non écrivain… En fait, quand je vous écris à vous sur VE, vous n'êtes pas mes lecteurs mais mes correspondants. Et quand je fais des commentaires sur vos textes, je les fais en essayant de tenir compte de ce que crois comprendre de vos personnalités, sinon c'est pas la peine. Enfin bref, c'est ma réflexion en ce moment. Je suis en train d'écrire une sorte de testament pour mes mômes où je leur lègue tout ce qui me passe par la tête, mes souvenirs, vrais et faux, les photos de famille, tout un fourniement de trucs que je crois savoir, avoir compris ou pas, vécu surtout… Je suis obligé de m'arrêter de temps en temps pour réfléchir.
Narbah
Narbah

Nombre de messages : 222
Age : 70
Date d'inscription : 04/12/2019

http://narbah.blog.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Si tu écris un livre je suis pour… Empty Re: Si tu écris un livre je suis pour…

Message  Yoni Wolf le Mer 11 Mar 2020 - 9:29

Pas trop d'accord avec toi, cher narbah. Ecrire un livre, construire un livre c'est jouissif. Et l'avoir entre les mains c'est tout aussi bon. J'aime l'objet, je vénère l'objet - rectangulaire et plus ou moins gros - livre. Perso, je veux être lu par le plus grand nombre, et intéresser certains, et même faire chier ceux qui me disent que mon écriture n'est pas de la poésie. Je veux être critiqué. Je veux "apparaître". Et je veux tout niquer, tout casser. J'en ai marre de ne pas oser le dire. Je te comprends, narbah, bien sûr que l'acte même de penser un poème, de le sentir passer du cerveau à la main à la feuille, de le considérer comme un ensemble d'images et de sons, bien sûr que c'est ça l'important, pas de parader dans les salons. Mais je suis un peu blasé par cette posture anti-édition, et anti-librairie. Un bouquin c'est beau. Mon libraire a été le premier à me conseiller d'aller sur Poésibao. Et c'est tout aussi beau de laisser le bébé aux autres, même aux plus "cons". De se dire: ici s'arrête l'écriture de ce recueil, je le laisse derrière moi, et je pense au prochain.
J'ai toujours écrit dans l'ombre, ç'a toujours été mon travail souterrain, mon repos, mon abris anti-atomique ; je me recueillais dans des recueils, dans la peinture, dans la musique et tout me paraissait accessoire, sauf l'acte de bâtir différentes œuvres avec un début et une fin. Terminer un manuscrit, le relire jusqu'à plus soif, essayer de relier la fin au début, de le penser de manière globale, de trouver l'ordre des poèmes, vraiment, c'est magique. Et c'est aussi ça, écrire, je pense, faire résonner les poème entre eux. Puis s'en détacher, laissant aux autres l'écho, la trace d'une pensée d'un moment précis d'un instant T.

Ce que tu écris est bon. Faut pas déconner. Te braque pas comme ça. Alors si tu écris un livre je suis pour.
Yoni Wolf
Yoni Wolf

Nombre de messages : 902
Age : 31
Date d'inscription : 28/03/2011

http://lespigeonsecrases.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Si tu écris un livre je suis pour… Empty Re: Si tu écris un livre je suis pour…

Message  seyne le Mer 11 Mar 2020 - 12:28

Tu dis tout ce que je voulais dire, Yoni Wolf...et aussi que ce qu’écrit NARBAH est bon.
seyne
seyne

Nombre de messages : 1131
Age : 68
Date d'inscription : 19/03/2013

http://www.angle-vivant.net/claireceira/

Revenir en haut Aller en bas

Si tu écris un livre je suis pour… Empty Re: Si tu écris un livre je suis pour…

Message  seyne le Mer 11 Mar 2020 - 12:32

Je vais un peu te taquiner, Narbah : le « écrivain CÉLÈBRE », c’est là que tu te perds et t’emberlificottes.
seyne
seyne

Nombre de messages : 1131
Age : 68
Date d'inscription : 19/03/2013

http://www.angle-vivant.net/claireceira/

Revenir en haut Aller en bas

Si tu écris un livre je suis pour… Empty Re: Si tu écris un livre je suis pour…

Message  Perplexe le Mer 11 Mar 2020 - 14:58

Il vient ce livre ? Quel paresseux !
Et pas besoin d'éditeur, c'est passé de mode. Même en auto-édition, j'achète (si le coronavirus m'en laisse le loisir).

Perplexe

Nombre de messages : 19
Age : 40
Date d'inscription : 14/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Si tu écris un livre je suis pour… Empty Re: Si tu écris un livre je suis pour…

Message  Narbah le Mer 11 Mar 2020 - 22:02

seyne a écrit:Je vais un peu te taquiner, Narbah : le « écrivain CÉLÈBRE », c’est là que tu te perds et t’emberlificottes.

Alors ça je suis curieux de savoir ce que tu veux dire par là … Je ne comprends pas !
Narbah
Narbah

Nombre de messages : 222
Age : 70
Date d'inscription : 04/12/2019

http://narbah.blog.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Si tu écris un livre je suis pour… Empty Re: Si tu écris un livre je suis pour…

Message  Narbah le Mer 11 Mar 2020 - 22:05

Yoni Wolf a écrit:Pas trop d'accord avec toi, cher narbah. Ecrire un livre, construire un livre c'est jouissif. Et l'avoir entre les mains c'est tout aussi bon. J'aime l'objet, je vénère l'objet - rectangulaire et plus ou moins gros - livre. ETC.

Mais j'aime beaucoup les livres des autres ! Enfin certains…ceux de mon ami écrivain célèbre par exemple.
Narbah
Narbah

Nombre de messages : 222
Age : 70
Date d'inscription : 04/12/2019

http://narbah.blog.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Si tu écris un livre je suis pour… Empty Re: Si tu écris un livre je suis pour…

Message  Narbah le Mer 11 Mar 2020 - 22:18

Paresseux n'est pas le mot juste. Pas courageux serait plus approprié me semble-t-il.
Narbah
Narbah

Nombre de messages : 222
Age : 70
Date d'inscription : 04/12/2019

http://narbah.blog.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Si tu écris un livre je suis pour… Empty Re: Si tu écris un livre je suis pour…

Message  Narbah le Mer 11 Mar 2020 - 22:18

Perplexe a écrit:Il vient ce livre ? Quel paresseux !
Et pas besoin d'éditeur, c'est passé de mode. Même en auto-édition, j'achète (si le coronavirus m'en laisse le loisir).


Paresseux n'est pas le mot juste. Pas courageux serait plus approprié me semble-t-il.
Narbah
Narbah

Nombre de messages : 222
Age : 70
Date d'inscription : 04/12/2019

http://narbah.blog.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Si tu écris un livre je suis pour… Empty Re: Si tu écris un livre je suis pour…

Message  seyne le Jeu 12 Mar 2020 - 9:19

Narbah a écrit:
seyne a écrit:Je vais un peu te taquiner, Narbah : le « écrivain CÉLÈBRE », c’est là que tu te perds et t’emberlificottes.

Alors ça je suis curieux de savoir ce que tu veux dire par là … Je ne comprends pas !

Je voulais dire que peut-être l’idée de faire éditer (par un éditeur) un livre nous renvoie à un désir un peu honteux de devenir un grand écrivain, un écrivain CÉLÈBRE. Et que cette représentation éveille à la fois la crainte d’être un auteur qui sera refusé ou que personne ne lira et la crainte de paraître prétentieux...les deux conduisant à l’abstention. Il y a aussi le vertige devant la production littéraire actuelle qui donne l’impression de prendre sa place dans un troupeau, sélectionné par des choix douteux.
Pour moi, faire éditer un livre, c’est mettre de côté ces représentations.
seyne
seyne

Nombre de messages : 1131
Age : 68
Date d'inscription : 19/03/2013

http://www.angle-vivant.net/claireceira/

Revenir en haut Aller en bas

Si tu écris un livre je suis pour… Empty Re: Si tu écris un livre je suis pour…

Message  Narbah le Jeu 12 Mar 2020 - 10:04

seyne a écrit:
Narbah a écrit:
seyne a écrit:Je vais un peu te taquiner, Narbah : le « écrivain CÉLÈBRE », c’est là que tu te perds et t’emberlificottes.

Alors ça je suis curieux de savoir ce que tu veux dire par là … Je ne comprends pas !
Je voulais dire que peut-être l’idée de faire éditer (par un éditeur) un livre nous renvoie à un désir un peu honteux de devenir un grand écrivain, un écrivain CÉLÈBRE.
Et que cette représentation éveille à la fois la crainte d’être un auteur qui sera refusé ou que personne ne lira et la crainte de paraître prétentieux...les deux conduisant à l’abstention. Il y a aussi le vertige devant la production littéraire actuelle qui donne l’impression de prendre sa place dans un troupeau, sélectionné par des choix douteux.
Pour moi, faire éditer un livre, c’est mettre de côté ces représentations.
Ah ! c'est ça que tu veux dire : mais c'est exactement de ça que je parle…de la prétention d'être (du besoin de s'affirmer si tu préfères) qui entrave la liberté de l'acte… je ne fais pas partie des courageux qui montrent au front sous la mitraille ; je préfère rester terré au fond de mon trou en attendant que ça se passe. Mon copain “célèbre“ à fait ça jeune. Et il en a chié et en chie toujours, même devenu célèbre. On ne se rend pas compte à quel point c'est difficile de rester dans le plaisir de l'écriture quand on est édité. Mais cette réalité n'est que très rarement évoquée. Sauf quand on bouffe avec plusieurs écrivains reconnus qui en parlent entre eux. Et là, on rencontre des postures extrêmement diverses : ceux qui bossent, ceux qui doutent, ceux qui ont besoin de dire qq chose, etc. Ça me donne l'idée d'écrire un texte qui sera un dialogue entre un écrivain homme et son attachée littéraire au sujet du choix du titre d'un livre prêt à paraître : oh ! oui, je vois bien le truc !
Narbah
Narbah

Nombre de messages : 222
Age : 70
Date d'inscription : 04/12/2019

http://narbah.blog.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Si tu écris un livre je suis pour… Empty Re: Si tu écris un livre je suis pour…

Message  Yoni Wolf le Jeu 12 Mar 2020 - 14:02

"Ça me donne l'idée d'écrire un texte qui sera un dialogue entre un écrivain homme et son attachée littéraire au sujet du choix du titre d'un livre prêt à paraître : oh ! oui, je vois bien le truc !"

Je trouve ton dernier message plus pondéré. Je ne suis pas très "connu" mais j'ai eu la chance d'être publié, et jeune. C'est quand même encourageant d'être reconnu, que l'on reconnaisse ton travail pour le diffuser, le transmettre à d'autres. C'est injuste pour beaucoup. Et là je me prends refus sur refus, alors que j'en ai chié des bulles carrées, que j'ai passé beaucoup de temps sur une chose, dans un domaine, et que ce domaine est la poésie. Des fois il faut se garder une part d'ego. On peut être modeste dans tous les aspects de la vie, et se permettre un peu d'orgueil sur une chose. Tu dis qu'on perd en plaisir d'écriture quand on est publié mais ça n'est pas complètement juste. Je vois où tu veux en venir. Mais bordel ! Ca fait du bien quand même d'être lu, commenté, critiqué, de toucher certaines personnes qui n'ont pas cette aptitude au langage ! et parfois même délier les langues ! ça encourage ! ça stimule ! on se met à penser en terme d'oeuvre, de contenu global. Encore une fois: on construit. Alors attention: Je ne dis pas qu'il n'y a pas quelque chose qui pue dans l'édition, mais je pense à plein de micro-maisons qui font un boulot formidable.
Socialement je ne suis pas grand-chose, je ne peux pas travailler, je touche l'AAH, mais à travers l'art je trouve un moyen de m'élever, et c'est grâce à la petite édition que j'ai pu alors me permettre d'être fier. Dans un domaine. Pour tout le reste je suis un empoté qui s'abrutit au pinard en regardant des films sud-coréens et en mangeant des cornichons. Mais y'a la poésie. Et ça sauve tout.
Yoni Wolf
Yoni Wolf

Nombre de messages : 902
Age : 31
Date d'inscription : 28/03/2011

http://lespigeonsecrases.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Si tu écris un livre je suis pour… Empty Re: Si tu écris un livre je suis pour…

Message  Jand le Jeu 12 Mar 2020 - 16:41

Pour tout le reste je suis un empoté qui s'abrutit au pinard en regardant des films sud-coréens et en mangeant des cornichons => juste remplacer cornichons par autre chose de bon (parce que ce n'est pas bon), et c'est une belle vie

Jand

Nombre de messages : 219
Age : 23
Date d'inscription : 05/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Si tu écris un livre je suis pour… Empty Re: Si tu écris un livre je suis pour…

Message  Narbah le Jeu 12 Mar 2020 - 19:57

Yoni Wolf a écrit:Mais y'a la poésie. Et ça sauve tout.

Mais je ne parle pas pour toi, ni pour qui que ce soit d'autre que moi…et je ne détiens aucune vérité. Je ne dis pas que se faire éditer n'est pas agréable. D'abord, je parle d'une problématique qui m'est propre et d'un questionnement qui est le mien. Je ne cherche pas à nier la démarche de ceux qui veulent se faire éditer, au contraire. C'est un métier écrivain, et ce n'est pas le mien. C'est pour ça que je préfère dire “je suis écrivant“, plutôt que d'employer ce terme d'"écrivain"… Mais je suis content d'une chose, c'est d'avoir touché une problématique qui suscite des réactions et donne à penser. j'aime bien ça. Moi aussi ça me fait réfléchir.
Narbah
Narbah

Nombre de messages : 222
Age : 70
Date d'inscription : 04/12/2019

http://narbah.blog.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Si tu écris un livre je suis pour… Empty Re: Si tu écris un livre je suis pour…

Message  Narbah le Jeu 12 Mar 2020 - 19:58

Jand a écrit: Pour tout le reste je suis un empoté qui s'abrutit au pinard en regardant des films sud-coréens et en mangeant des cornichons => juste remplacer cornichons par autre chose de bon (parce que ce n'est pas bon), et c'est une belle vie

Est-ce que je peux aussi remplacer les films coréens par autre chose ? hé ! hé !
Narbah
Narbah

Nombre de messages : 222
Age : 70
Date d'inscription : 04/12/2019

http://narbah.blog.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Si tu écris un livre je suis pour… Empty Re: Si tu écris un livre je suis pour…

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum